Inscris-toi à ma newsletter :

J'accepte les C.G.U et la Privacy Policy Je ne m'inscris QUE à la newsletter de Face à la crise et pourrai me désabonner à tout moment.

A Propos

Hello, moi c'est Guillaume et je suis le créateur de Face à la crise. Clique sur ma photo pour + d'info

news
Face à la crise logo

Coiffeur pas cher ou gratuit en devenant modèle

Posté par Guillaume De Ryckel dans Le blog

coiffeur pas cher

Trouver un coiffeur pas cher ou gratuit en devenant modèle

Une nouvelle coupe de cheveux, bien que nécessaire, peut s’avérer plus chère que prévu. Couleur, mèches, soins, produits à acheter… La liste des services associés est longue et onéreuse! Sachant qu’un passage chez le coiffeur coûte entre 20 et 160€, il vous faut une astuce pour changer de tête sans vous ruiner. Vous cherchez un coiffeur pas cher et fiable ? J’ai quelques bons plans à vous faire découvrir !

L’apprenti-coiffeur : un coiffeur pas cher et sérieux en devenant modèle

 

Prendre rendez-vous dans une école de coiffure est une des meilleures solutions pour une coupe de cheveux pas chère. Les centres de formations d’apprentis sont nombreux et cherchent souvent des volontaires pour exercer et faire passer des examens aux élèves-coiffeurs.
Vous avez peur de confier vos cheveux à un apprenti ? Rassurez-vous ! Ce sont souvent les enseignants qui réalisent la plus grosse partie du travail afin de montrer les bons gestes à l’élève. L’apprenti ne fait que de simples retouches sous l’œil attentif de son professeur. De plus, ces élèves s’entraînent sur des têtes à coiffer avant de s’exercer sur de vraies personnes. À ce stade, ils sont déjà professionnels.

Quelques adresses à connaitre :
  • Rendez-vous sur le site 2ememain où de nombreux étudiants postent des annonces 
  • Ecole Pitteurs de Liège. Infos ici
  • Institut Jeanne Toussaint de Bruxelles . Infos ici
  • Sama Academy à Bruxelles. Infos ici
  • Dioporo Formations à Bruxelels Infos ici
  • N’hésitez pas à contacter les écoles de coiffure près de chez vous. 

Des coiffeurs pas chers formés par de grandes marques

Les plus grands salons de coiffure possèdent leurs propres centres de formation. Des marques comme Franck Provost, Jacques Dessange ou encore Jean-Louis David vous proposent de devenir “client-modèle” pour leurs apprentis. Comme dans les autres centres d’apprentissage, chaque élève est secondé par un professionnel confirmé. Il arrive souvent que le service de coiffure soit offert et que seuls les produits utilisés pour votre coupe restent à votre charge.

En revanche, soyez patient et surtout disponible. Les rendez-vous se prennent en semaine et pendant les heures de bureau. De même, ils sont plus longs, les coiffeurs travaillant plus lentement que les vrais pros. Mais, restez confiant: votre nouveau look capillaire sera comme vous l’aurez demandé !

 

Voici quelques bonnes adresses à tester  :
  • Académie de coiffure Jean-Louis David, Rue du Pont Neuf 30 à 1000 Bruxelles. Rendez-vous au 0470/31.98.79 ou jldbelgique(a)yahoo.com
  • Académie Franck Provost de Bruxelles : Inscription en ligne
  • L’académie Olivier Dachkin : Avenue des Celtes à 1040 Bruxelles. Rendez-vous au 02/733.03.21 (A vérifier)
  • Centre de formation Jacques Dessange, 227 Avenue Brugmann à 1050 Ixelles. Rendez-vous au 02/346.80.88 (A vérifier)

Comme quoi, débutant ne veut pas dire incompétent! Au contraire, les apprentis-coiffeurs s’appliquent et restent attentifs à vos besoins. De plus, vous bénéficiez de toute la technique professionnelle des meilleurs coiffeurs à un prix imbattable !

PS : Vous êtes coiffeurs et vous souhaitez apparaitre dans cette liste, n’hésitez pas à me contacter ici. Vous pouvez également vous faire connaître gratuitement en vous référençant dans le guide des pages d’or.

Lire la suite de l'article

Guillaume De Ryckel

Jeune diplômé en Marketing de 25 ans, je suis le créateur de Face à la crise. Passionné de web, voyages et de cuisine, j'ai crée Face à la crise il y a maintenant 5 ans et y consacre la grande majorité de mon temps. Censé n'être au départ qu'un projet pour un travail de fin d'études, Face à la crise est devenu, à ma plus grande joie, le métier de mes rêves !